C’est en 1929 que naît le magasin sur une idée de Madame BEUDET, elle s’installe rue d’Aniche et présente à Douai un magasin consacré à la vente de fleurs coupées et de plantes.

QuiSommesNous1

En 1949, sa fille Simone décide de reprendre le flambeau avec son mari Louis dans un local familial rue de Paris. D’année en année, ils construisirent leur réputation sur la qualité de travail, de services. Ils eurent l’idée de livrer les produits à domicile et intègrent le réseau INTERFLORA, réseau de transmission floral international aujourd’hui (une révolution pour l’époque).

QuiSommesNous2

Les achats de fleurs et de plantes n’existent que chez des petits producteurs locaux. Un peu plus tard, voulant faire évoluer leur choix de produits, ils se tournent vers les marchés du Sud de la France en complément. Les œillets, les mufliers, les glaïeuls, arrivent par voie ferrée dans des paniers en osier qu’il faut aller chercher en bus.

Les années passent et la petite affaire prospère, elle acquiert une réputation solide. En 1967, ils sont rejoints par leur fils Bernard.

QuiSommesNous3

Quarante ans plus tard, ils passeront le flambeau à la nouvelle génération (troisième. Les marchés changent, la fleuristerie évolue, la Hollande vient en force depuis quelques années, les compositions deviennent tendance l'ère de la création et de l'artisanat débutent.

QuiSommesNous4

En 1990, nouvelle mutation avec le fils Vincent(quatrième génération). Après des études comptabilité essentielles à la gestion, Bernard lui apprend les bases et l’ensemble des connaissances sur l’entreprise, l’envoie ensuite le plus souvent possible en formation avec des meilleurs ouvriers de France.

QuiSommesNous4

De 1998 à 2001, neuf des meilleurs ouvriers de France de toutes régions lui apporteront plus que la technique, la passion du travail de fleuriste. De ces stages naissent des amitiés mais aussi de nouvelles fonctions : flora-technicien pour la société Interflora formant les fleuristes Interflora du Douaisis pour l’évolution du réseau Interflora, il intègre un groupe de travail de fleuristes qualifiés avec pour objectif de faire reconnaître l’art floral dans divers salons tels que le salon de l’artisanat, les floralies, les cucurbitales, le salon du cinéma.

QuiSommesNous5

Reconnu par ses pairs dans la profession, on lui demande d’être jury dans les concours pour les jeunes fleuristes.

Depuis quelques années, il a mis en place au magasin des ateliers floraux avec les clients avec lesquels il prend beaucoup de plaisir à les accompagner dans leurs réalisations de compositions florales.